samedi 30 juin 2012

0 Les règles de fonctionnement d’un business en Thaïlande


Tout ce qu’il faut savoir sur le fonctionnement d’un business en Thaïlande : les statuts de votre commerce, la réglementation du travail, les charges sociales…


mercredi 27 juin 2012

3 Le visa business pour la Thaïlande

S’il n’est pas difficile d’obtenir un visa touristique, cela se complique pour tous ceux qui souhaitent résider à long terme et travailler en Thaïlande.

Si vous souhaitez travailler en Thaïlande, vous devez impérativement obtenir le visa non-immigrant « business visa » (Catégorie B)

Ce n’est qu’avec ce visa que vous pourrez obtenir un permis de travail.

lundi 25 juin 2012

2 Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Thaïlande et les Thaïlandais sans jamais oser le demander


En savoir plus sur la société thaïlandaise et les sujets sensibles comme la prostitution ou la monarchie. 


Découvrez pourquoi les Thaïlandais nomment les étrangers des Farangs et pourquoi la nourriture occupe une grande place dans la vie des Thaïlandais.


dimanche 24 juin 2012

4 Ouvrir un business en Thaïlande : la phase de recherche


Comment trouver un business à reprendre en Thaïlande ?

Tout savoir sur la recherche d'une affaire en Thaïlande.
Des adresses d'agences spécialisées pour vous aider dans vos démarches.



jeudi 21 juin 2012

mercredi 20 juin 2012

3 Se lancer dans un business en Thaïlande : les erreurs à éviter



Vous avez le projet de vous installer en Thaïlande ? Voici quelques tuyaux pour éviter les pièges.

Règle numéro 1 : ECONOMISEZ

Tout d’abord, sachez qu’il est illusoire de monter un business avec peu d’économies. Beaucoup pensent qu’avec quelques euros en poche, ils pourront se faire une place au soleil.

Vous pourrez bien sûr trouver des petits restaurants ou bars à reprendre pour 15 000 ou 20 000 euros, mais alors sachez qu’il sera très difficile d’en vivre. La loi thaïlandaise vous impose d’employer 4 Thaïs pour obtenir 1 permis de travail. Dans une petite structure, aurez-vous besoin de 4 employés ? Et pourrez-vous soutenir cette charge salariale ?

Règle numéro 2 : PRENEZ LE TEMPS

Prenez votre temps et effectuez plusieurs séjours en Thaïlande avant de vous décider. Il existe un grand fossé entre passer des vacances et y vivre. Beaucoup de touristes, dont c’est le premier séjour en Thaïlande, nous disent qu’ils veulent s’y’installer.

Règle numéro 3 : REFLECHISSEZ A VOTRE PROJET

Réfléchissez, à quel type de business vous souhaitez monter. Vous ne ferez sans doute pas le métier que vous exerciez en France. Bien souvent, les étrangers qui possèdent un business ont repris un restaurant, une guesthouse, un bar ou un salon de massage. Posez-vous la question de savoir si vous vous projetez dans ce type de métiers.



Règle numéro 4 : OBSERVEZ ET NOUEZ DES CONTACTS

Une fois votre décision prise, choisissez un endroit en Thaïlande où vous vous sentez le mieux et passez-y du temps.

Nouez des contacts et discutez avec des étrangers qui sont installés et qui tiennent déjà des business. Pour les trouver, regardez sur le guide du routard, le Lonely Planet ou Tripadvisor. Généralement ces guides ou sites nomment les propriétaires et leurs nationalités sur les adresses répertoriées.  


Règle numéro 5 : NOUEZ UNE RELATION DE CONFIANCE AVEC DES THAÏS

C’est sans doute la règle la plus importante, car sachez que vous serez obligés de vous associer avec un Thaï pour ouvrir un business, du moins sur les papiers. Votre partenaire Thaï sera sensé posséder 51 % des parts de votre société. Il est possible de limiter les risques avec un très bon cabinet d’avocats qui vous sert de prête-nom pour votre contrat de business.

Beaucoup choisissent de mettre le business au nom de leur compagne thaïe. Là aussi, inutile de vous dire qu’il faut agir avec vigilance, car en cas de rupture, vous n’aurez plus aucun droit sur votre business.

Règle numéro 6 : SOYEZ VIGILANTS SUR LES TERMES DE VOTRE BAIL
Vous avez trouvé un business à reprendre ? Soyez alors vigilant sur les termes du bail avec le propriétaire. Bien souvent, vous achetez un fonds de commerce, donc un bail. Vous n’êtes en aucun cas propriétaire des locaux. Vous devrez alors verser un loyer tous les mois. Le propriétaire vous établira un bail de tant d’années renouvelable ou non.

Négociez un bail longue durée et renouvelable. Dans le cas contraire, le propriétaire pourra, s’il le souhaite, reprendre les murs à chaque fin de bail. Vous n’aurez donc aucune possibilité de revendre votre bail et perdrez tout sans aucun recours. 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...